Assurance temporaire impossible avec suspension de permis

Avant les obligations en matière d’assurance auto temporaire, il existe des obligations concernant la conduite auto même. Ainsi, hormis la maîtrise du volant et un bon comportement sur la route (absence d’alcoolémie, non-usage du portable…), le contrôle et la limitation de vitesse sont primordiaux.

Assurance temporaire et suspension de permis

  • En ville, la vitesse maximale réglementaire est de 50 km/h. Sur route, c’est 90 km/h.
  • En augmentant la vitesse par dizaine, on ne gagne que quelques minutes sur le trajet.
  • En freinant, la distance d’arrêt lorsqu’on s’engage à une vitesse de 50km/h est de 50m, à 100 km/h c’est 100 mètres. L’ABS ne constitue aucunement un moyen pour réduire cette distance.
  • Une collision à 50km/h, c’est faire une chute de 3 étages…

Raisons d’être de l’assurance temporaire

Lorsqu’on est au volant d’une voiture, on est concentré sur plein de choses : les véhicules à l’avant et à l’arrière, les équipements de contrôle… Bon nombre d’activités qui limitent notre faculté de réagir. Ajoutez la vitesse à cela et le risque est au maximum.

Il se passe au maximum une secondeentre le moment où le conducteur s’aperçoit du danger ou d’une victime, et le moment où il appuie sur le frein. Selon sa vitesse, il pourra ou non éviter une collision.

La vitesse : premier facteur d’accidents en France. 

Le non-respect des distances (entre véhicules), les intempéries, les aléas de la route… autant de paramètres font que la vitesse est une des premières causes d’accidents de route en Hexagone. Plus qu’une assurance auto temporaire obligatoire, garder une vitesse raisonnable en route permet d’éviter le désarroi !